…Quand novembre… m’inonde !

Le 19 novembre 2021

« Quand novembre de brume inonde le ciel bleu,

que le bois tourbillonne et qu’il neige des feuilles.»

Victor Hugo, Les Orientales

 

Bonjour,

Ah novembre…

Pour l’étoile que je suis, née au début de l’été, lorsque la lumière est à son comble, novembre est d’une tristesse, d’une lenteur, d’une uniformité de couleur difficile chaque fois qu’il revient !

Je me dis que l’humain est devenu l’animal se débrouillant le moins bien pour sa survie ! Même arrivé dans ma cuisine par une pomme de salade, l’escargot y étant délogée par ma présence, se fraie un chemin sur le comptoir, vers l’exploration d’un endroit plus clément, par le seul mouvement de son corps glissant…

Profitons donc de ce moment calme pour se préparer à l’hiver : faire la liste de tout ce dont j’ai besoin pour… savourer l’intérieur ou ouvrir la porte de la maison et sortir… explorer une petite partie du monde.

Alors, de quoi ais-je vraiment besoin pour « passer l’hiver » ?

De me protéger du froid (ou de la trop grande chaleur pour ceux qui entrent maintenant dans l’été), des intempéries, des pluies, neiges et vents, alors j’habite quelque part… et j’ai besoin de me nourrir, de faire quelques provisions. J’ai congelé quelques légumes, fait les confitures, griller des amandes…

De me couvrir : j’ai sorti les jeans les plus chauds, les pulls, les écharpes et les gants, même si sous le climat méditerranéen, je ne les utilise pas souvent… je partage une pensée courageuse à mes amis du nord, habitant quelques pays enneigés !

De dormir, ah oui, je dormirai un peu plus que l’été, je profiterai de ces jours venteux de pluie pour rester en forme de cocon chez moi, pour me retrouver chez des amis, à savourer un bon vin, une bière de malt, un thé fleuri ou comme je les aime l’hiver, une tisane de badiane…

De respirer, même si c’est vrai et vital toute l’année, j’aurai aussi besoin, cet hiver de m’aérer. Je marcherai, car j’aime sentir le vent sur mon visage, et l’humus tendre sous mes chaussures, je grimperai à un arbre pour voir au loin, je me coulerai dans l’eau d’une source thermale, à respirer le chaud et le froid en même temps, je roulerai, à vélo, à moto, je monterai à cheval…et j’ai besoin d’être en sécurité… ça se complique !

Où, quand, comment ? Par les temps qui courent !

Je vous livre mon secret. C’est à l’intérieur. Du cœur.

Parés ? Alors nous sommes prêts à entrevoir la vie différemment, au-delà de la survie. Nous commençons à vivre : apprendre, choisir, grandir, s’épanouir, rencontrer, communiquer, échanger, aimer, se connaître, se respecter, créer, s’accomplir… wow !

Oui, oui, oui, tout ça ! Je te partage les solutions trouvées de mon côté : le soin énergétique, le coaching, l’accompagnement… à la Vie ? Oui, en quelque sorte. Ayant été moi-même accompagnée pendant plusieurs années pour aller à la rencontre de ce qui vit en moi, bien au-delà de la survie, je poursuis ce chemin, encore et encore, tellement il illumine ma vie. Je l’ai ressenti comme un appel, une évidence, ma voie. J’ai la certitude d’être aussi là pour toi, pour lui, pour elle, que tu sens glisser…

Et je suis loin d’être la seule, heureusement, je souhaite sincèrement les échanges les plus favorables à chacune, à chacun : une impression, une rencontre, un élan vers le meilleur pour soi !

Mais aujourd’hui, je suis un peu en colère. J’ai senti monter une rebuffade, une petite tempête révoltée : je me retrouve devant l’immensité de l’offre d’accompagnement principalement disponible sur Internet, à désirer plus. Encore plus, toujours plus. Le meilleur. Le Top Number One !!!

Devant des offres allant de 6 000 € à 9 000 €, oui, c’est bien ça… pour quelques mois ?… Bon, je réfléchis… me perfectionner a un coût… Oui parfois, ça se comprend, mais pour un seul jour ! C’est là que le non est monté au créneau.

Je vous ai déjà parlé de la petite voix qui me suit partout maintenant ?

Eh bien là, elle me dit : « Eh !! Oh ! On va où ? »

Je lui réponds d’abord, mais regarde ! C’est génial ! L’endroit de rêve, la chambre de luxe, les jardins, le jacuzzi, la personne ultra compétente, avec des années d’expériences pour m’accompagner, moi ! MOI. Là, j’ai tout dit.

Humm !! En effet… je me suis ensuite entendu ajouter : je vais où je suis toujours allée, vers la Vie, vers l’essence de qui je suis, vers le meilleur de moi-même, mais parfois le pire, afin de m’en libérer. Vers la nature, les ombres et les lumières, le vivant, le lien, la Terre, le Ciel, l’expérience et la joie d’être là. Et de te rencontrer.

Vivante et partie intégrante du Vivant. Vers l’Amour. Vers NOUS.

Namaste

Michèle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.